La Francophonie

Le terme francophonie est apparu pour la première fois vers 1880, lorsqu’un géographe français, Onesime Reclus, l’utilise pour désigner l’ensemble des personnes et des pays parlant le français. On parle désormais de francophonie avec un « f » minuscule pour désigner les locuteurs de français et de Francophonie avec un « F » majuscule pour figurer le dispositif institutionnel organisant les relations entre les pays francophones.

Quelques chiffres

  • La langue française est en progression de près de 10% depuis 2014 dans le monde.

    En 2018 :

  • 300 millions de personnes dans le monde sont francophones et  235 millions l’utilisent quotidiennement ;
  • 32 États et Gouvernements ont pour langue officielle le français ;
  • 59% des locuteurs francophones quotidiens se trouvent sur le continent africain ;
  • 16% de la population mondiale est rassemblée par la francophonie ;
  • 16,5% de la richesse mondiale est produite par la francophonie ;
  • 5ème langue la plus parlée au monde ;
  • 2ème langue étrangère la plus apprise au monde avec plus de 50 millions de personnes ;
  • 4ème langue sur internet.

Données : http://observatoire.francophonie.org/2018/synthese.pdf

En savoir plus : http://observatoire.francophonie.org/

 

Evénements

  • A l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie le 20 mars, le Festival de la Francophonie propose chaque année au mois de mars, une programmation riche des cultures de l’espace francophone des cinq continents à travers des concerts, projections de films, représentations théâtrales, conférences, lectures, et événements littéraires, actions éducatives et linguistiques. A travers le Brésil, les représentations diplomatiques et les départements de français des universités brésiliennes proposent des animations pour promouvoir les langues et les cultures francophones.

  • « Meu festivalzinho – Mon petit festival » a été lancé en 2015 par le Bureau du livre de l’Ambassade de France au Brésil et le service de coopération linguistique. Organisé chaque année par ces deux services de l’Institut français du Brésil, il met à l’honneur la littérature jeunesse et se donne pour mission de faire découvrir la richesse de la créativité française et brésilienne dans ce domaine ainsi que le patrimoine existant pour le jeune public. Déjà plusieurs professionnels, artistes et personnalités françaises ont fait partie de l’aventure « Meu festivalzinho – Mon petit festival » depuis sa création.